plusieurs couleurs de peinture dans un bol en terre posé sur les jambes de l'artiste

L’art naïf cubain | Dessin linéaire et couleurs

Arrivé tout droit de Cuba, mon île Caribéenne m’inspire quotidiennement dans ma création artistique. Mes réalisations s’inscrivent dans le courant de l’art naïf cubain. Comme vous le constaterez, elles font ressortir les thématiques suivantes :  dessin linéaire et couleurs. Je vous propose de commencer une lecture de mes œuvres par le style des contours et les teintes utilisées pour terminer sur l’émotion ressentie quant à l’expression qui s’en dégage. J’espère vous faire voyager et vous invite à embarquer pour une destination enchantée.

Les caractéristiques du tracé de l’artiste

La technique du dessin est employée en amont ou au moment où je peins. Les traits demeurent apparents. Ce qui le rend linéaire, selon sa propre définition, c’est la représentation des objets par leur contour et leurs arêtes. Il se développe en représentant le volume par les ombres, souvent au moyen de hachures, incorpore des couleurs et rejoint sans transition nette la peinture. Ainsi, les visages et les membres du corps non couverts de mes personnages sont monochromes de teinte noire et leurs délimitations apparaissent nettement. Le contraste avec les formes, venant les compléter pour constituer un sujet perçu dans sa globalité, est mis en valeur par les courbes dressées entre les aplats de couleurs. Par ce procédé, l’unique teinte des figures de mes sujets ressort et accentue la linéarité de mes ébauches. Mais tentons d’analyser comment les pigments employés reflètent mon style.

Des couleurs vives qui traduisent mes origines et mon appartenance au courant de l’art naïf cubain

L’importance des teintes

Mon art se distingue aussi par le figuratif. Les tons employés suscitent l’étonnement par leur vivacité et force l’admiration. Comme je vous l’ai exposé plus haut, une nette différenciation s’exprime entre les volumes. En sus de définir mes personnages par ce biais, j’ose des aplats de couleurs sur les plans de chacune de mes compositions. De fait, il s’en dégage, une certaine insouciance, une gaieté de vivre, une fraîcheur d’expression et un dépaysement. Par ailleurs, les formes dessinées sont remplies de couleurs qui sont différentes de celles qui leurs sont attribuées dans la réalité. L’imaginaire et le merveilleux traduisent ici encore mon appartenance au courant de l’art brut. L’éclat des pigments utilisés est directement inspiré des nuances présentes sur mon île natale. Un autre détail peut attirer votre attention : celui de l’absence de traits au niveau des figures. Que cela peut-il exprimer ?

La signification de la simplification des visages

Vous pouvez penser que l’absence de certains éléments dans mes créations sont la symbolique d’un pouvoir signifiant, tel que celui de gommer les différences physiques, culturelles ou de genre. Ainsi, répondant à des critères qui caractérisent le courant de l’art naïf cubain auquel j’appartient, l’adjectif qui qualifie ce dernier ne serait pas si innocent. Il pourrait ne pas correspondre dans les faits à ma réalité. L’aspect candide obtenu pourrait exprimer, par ce biais, davantage d’idées que vous pourriez le croire en première lecture. Je ne m’étends pas et vous laisse libre de vos pensées sur la question. J’espère continuer à vous émerveiller au travers de ma passionnante aventure, de la découverte de mon pays et vous invite maintenant à observer la composition de mes œuvres.

La structure des créations révèle mon attachement au courant naïf 

De l’importance de la signification des différentes parties d’un tableau 

En examinant mes peintures, vous constatez l’existence de plans superposés à la façon qu’aurait un enfant de les dessiner, sans tenir compte des proportions. Des détails comme un palmier dessiné au beau milieu d’une toile qui traverse les plans, un bateau qui se situe en haut d’un tableau, des personnages qui apparaissent à différents niveaux, le tout sans perspective. Ces critères s’ajoutent à la définition de l’art naïf cubain que je vous présente. 

Les particularités révèlent l’œuvre

Les limites des formes sont réalisées par la juxtaposition d’objets pleins, remplis de couleurs ou de pigments sur lesquels des motifs ont été ajoutés. Chacun des contenants est travaillé avec précision, comme les gros points de la coiffe de la femme dans l’oeuvre Cubanas n°1 . Ces derniers sont repris un nombre incalculable de fois par tranche et nuance associées au fond dédié. La platitude corrigée par la superposition de niveaux donne une impression de profondeur spatiale. L’apposition de dessins sur les aplats de couleurs dénote une certaine stylisation, ce qui justifie mon travail dans le courant dont je me prétends.

Vous êtes face à la réalisation d’un peintre naïf dans toute sa splendeur. Les créations apparaissant simples, s’avèrent être de qualité et sont exécutées avec une maîtrise digne des peintures relevant de cette forme d’art. Vous appréciez particulièrement le geste enfantin que vous y retrouvez et assurément les détails et peintures utilisées. Au-delà de ces éléments, vous voyagez. Vous plongez instantanément dans votre bulle de bien-être, réconfortante et joyeuse. Votre imaginaire est transporté. Sans doute, les teintes éclatantes employées et l’inspiration de mon île vous apparaissent plus clairement. Il convient toutefois d’analyser chacun de mes tableaux sous tous ses angles. Je vous laisse le soin de les contempler en ligne et de revenir vers moi si vous vous laissez tenter par l’aventure et l’acquisition de l’un d’entre eux.

Naïvement, Luisito.

Rédaction web : IL Cwseo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Price Based Country test mode enabled for testing France. You should do tests on private browsing mode. Browse in private with Firefox, Chrome and Safari